Pourquoi ?

C’est l’histoire du séminaire « Être psychanalyste dans la cité » qui se réunissait, comme chaque mois, dans l’arrière salle d’une célèbre brasserie bruxelloise.
Sauf que  ce jour-là, cet établissement allait fermer à minuit, comme tous les cafés, restaurants et autres lieux publics – Covid-19 oblige.

Le confinement commençait et avec lui de nouvelles questions cliniques et interrogations citoyennes. Nous nous demandions aussi dans quel lieu continuer à penser puisqu’il était recommandé de ne plus se côtoyer… Nous avons poursuivi le séminaire par vidéoconférence, et avons été amenés à ouvrir un forum pour partager nos interrogations, plus largement, avec nos collègues.

L’expérience du forum, des textes partagés, commentés, des possibilités de dialogue, entre collègues francophones, nous amène aujourd’hui à garder ce lieu ouvert selon quelques règles très simples:

  •  L’espace de discussion (le forum) est réservé à des cliniciens d’orientation psychanalytique qui s’inscrivent sous leur vrai nom.
  •  L’inscription se fait par cooptation.
  •  En toute simplicité, nous partageons entre nous, textes et interrogations; l’éthique psychanalytique (tonalité des échanges, confidentialité…) est de rigueur.

 Participent au séminaire 2020-21 : Anne Englert, Emanuele Ferrigno, Eric Fraiture, Sylvie Kockelmeyer, Denis Hirsch, Valérie Leemans, Vincent Magos, Nadine Vander Elst et Nicole Zucker